Fleurs des champs. O comme Onagre, Oenothera biennis

 

Onagre, Oenothera biennis

Onagre, Oenothera biennis

Appelée également Herbe aux ânes, cette plante bisannuelle dépasse souvent un mètre de haut ! Cette appellation est toutefois ambiguë car la bugrane ou « arrête-bœuf » qui forme, elle, un petit buisson épineux est également appelée Herbe aux ânes parceque les ânes en font leur régal et se plaisent à se rouler dessus. Mieux vaut donc l’appeler l’onagre de son véritable nom.

Sa tige, légèrement angulaire dans sa partie supérieure, est feuillue.

Onagre, Oenothera biennis

Onagre, Oenothera biennis

Les feuilles alternes sont allongées et peuvent atteindre 15 cm de long.

Feuille d'onagre

Feuille d’onagre, détail

L’onagre fleurit entre juin et août, au jardin de curé de Seix, elle est encore en fleur en octobre !

Ses grosses fleurs solitaires sont d’un beau jaune vif, elles comportent quatre pétales. Les fleurs s’épanouissent au crépuscule, dégagent une odeur intense et restent ouvertes jusqu’au lendemain.
Les fruits ont une forme de capsule angulaire d’environ trois centimètres de long.
Introduite en Europe au XVIIe siècle, à l’origine, comme plante d’ornement, elle est devenue sauvage et on la trouve en bordure de champs, sur les talus,  sur les remblais.

onagre
Ses graines oléifères fournissent de l’huile, c’était aussi autrefois une plante médicinale.

Fleur d'onagre

Fleur d’onagre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *