Nos reptiles. Coronella austriaca, La Coronelle lisse

 

Coronelleaustriaca.Photo Delacre

Coronelle austriaca. Photo Delacre

Coronella austriaca, la Coronelle lisse, est une espèce de serpents de la famille des Colubridae.

Description

Coronella austriaca est un serpent vivipare. Cette espèce mesure entre 50 et 70 cm (maximum 80-90 cm) pour une masse de 30 à 60 g.

Souvent confondue avec la couleuvre vipérine, son dos varie du gris au brun ou au roussâtre ; il est parcouru de deux rangées de petites tâches foncées disposées irrégulièrement. Son œil rond empêche de la confondre avec une vipère (œil fendu).

Soulan. août 2014. Coronelle lisse

Soulan. août 2014. Coronelle lisse

 

 

 

 

 

Soulan. Août 2014. Coronelle lisse

Soulan. Août 2014. Coronelle lisse

Elle doit son nom au fait que ses écailles dorsales sont lisses, c’est-à-dire dépourvues d’une carène contrairement aux autres serpents de notre faune. On reconnaît la Coronelle lisse au trait sombre qui orne sa tête, allant du museau au cou en traversant l’œil.
Sur la nuque, une large tache noire en forme de croissant ou de U aide aussi à son identification

La coloration ventrale est quant à elle très variable.
La Coronelle lisse est un petit serpent inoffensif.

Elle se nourrit principalement d’autres reptiles et fréquente donc des milieux de grand intérêt herpétologique.

Orvet. Soulan. Juin 2014

Orvet. Soulan. Juin 2014

 

Les jeunes sont semblables aux adultes mais sont souvent plus foncés, parfois avec le dessus de la tête entièrement noir. Ils mesurent de 12 à 14 cm à la naissance.
Il s’agit d’un reptile qui préfère les milieux ayant une forte densité de végétation afin de pouvoir se cacher à tout moment.

Plutôt craintive et discrète, la coronelle lisse  aime avoir à proximité des zones caillouteuses pour se réfugier dans les failles.

Coronelle lisse

Coronelle lisse

 

Comportement en milieu naturel

Coronelle lisse

Coronelle lisse

C’est un serpent diurne.

Il est en majorité ophiophage, il s’alimente d’autres serpents mais son régime alimentaire est aussi composé de lézards, de batraciens ainsi que de petits mammifères comme les mulots qu’il tue par constriction.
L’accouplement a lieu vers avril et mai, ce qui correspond à la sortie d’hibernation. La période des pontes est comprise entre le mois de juin et le mois d’août. Durant les trois mois, la coronelle pond une dizaine d’ oeufs ovales. Deux mois plus tard, les juvéniles naissent et mesurent 15cm de long pour un poids moyen de 3 grammes.

L’espérance de vie de l’espèce Coronella austriaca est d’environ 18 ans et la maturité sexuelle arrive au bout de la troisième année de vie. En cas de danger, la coronelle tentera en priorité de fuir. Si elle sent qu’il lui est impossible de s’échapper, elle va essayer de mordre si elle en a l’occasion tout en secrétant un liquide anal d’une odeur pestilentielle pour faire partir l’agresseur et elle pourra aller, comme la couleuvre à collier, jusqu’à faire semblant d’être morte. C’est ainsi qu’elle s’est comportée quand nous l’avons surprise fin août 2014 à Soulan.

Protection de ce reptile

La coronelle lisse fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français. Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, de la tuer, de la déplacer ou de détruire sa ponte.

34.coronelle.Soulan. Août 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *